Dimanche 27 novembre avait lieu la « Tropica Dingue » : un trail qui allie les obstacles et la bonne humeur. Pour sa troisième édition, plus de 4000 personnes étaient attendues au Parc du Colosse à Saint-André, où se dressaient également les couleurs de Réuni’Tente.

On pourrait presqu’en faire un adage : « Là où il y a du sport, il y a Réuni’Tente ». Après avoir couvert de nombreuses manifestations sportives en 2016 (Pandathlon, Soyons Sport, Cyclocivis – pour ne citer qu’eux), l’équipe d’Étienne et Dimitri terminent l’année sur la ligne de départ de la Tropica Dingue. Et on ne saurait faire mieux !

Une organisation sans faille

La Tropica Dingue, c’est ce challenge fou qui allie le trail et les obstacles et se court … en équipe Le parcours en pleine nature propose une course de 10 kilomètres parsemée d’embuches, d’épreuves originales dans l’eau, dans la boue, avec des passages sous-terrain ou encore dans des filets, etc.

Pour cette troisième édition, qui se déroulait le dimanche 27 novembre dernier, ce ne sont pas moins de 4 000 personnes qui étaient attendues au Parc du Colosse de Saint-André pour découvrir le nouveau parcours du combattant, imaginé par les organisateurs.

Des organisateurs (Ilop Sport, agence spécialisée dans l’organisation des évènements sportifs de l’Océan Indien) qui avaient tout prévu : « À la suite de notre collaboration sur le Pandathlon, Ilop Sport est revenu vers nous pour la Tropica Dingue », raconte Dimitri Soundrom. Connaissant le succès et la réputation du trail, Ilop Sport voulait prévoir chapiteaux et tables au cas où. La grande majorité était fournis par la mairie de Saint-André, mais pour l’édition précédente ils avaient eu la mauvaise surprise d’en recevoir moins que prévu.

Une édition exceptionnelle

Et hop, voilà Étienne et Dimitri qui sortent et déploient, avec professionnalisme et efficacité leur matériel : deux chapiteaux de 4×4 mètres pour les postes de ravitaillement, deux autres de 3×3 mètres pour les MNS (Maitre-Nageur-Sauveteur) qui surveillaient l’épreuve natatoire et un denier pour la « Fotokabine » – cette sorte de photomaton pour réaliser des selfies de groupe.

Pour David Baro, responsable d’Ilop Sport, qui s’est exprimé dans la presse, « cette troisième édition fut excellente, sans hésiter. Les participants s’éclatent, ça donne le sourire à tout le monde. Ce sont eux qui génèrent cette joie, qui font ce que cet événement est. Il y a de l’originalité, de l’envie, du dépassement de soi aussi. Ça donne la patate »

Avec sa particularité d’absence de chrono et de classement, la Tropica Dingue met l’accent sur la bonne humeur, le fair-play et le challenge sportif. Une véritable réussite encore une fois ! Et un drôle de phénomène qui séduit de plus en plus, jusqu’à se décliner en version Kids pour le mois de janvier 2017, à Saint-Benoit, pour les 6-13 ans sur un parcours de 1,8 kilomètre.

Call Now Button

Partager si vous aimez

Merci de nous aider à faire connaitre Réuni'tente.